Les liaisons dangereuses de Laclos

Publié le par paradoxale

                                           Cela fait quelques temps que j’avais lu Les liaisons dangereuses pour la première fois. Cette année, je l’étudie en cours de littérature, une relecture s’est donc imposée. Que dire, à part que j’adore ce chef d’œuvre de la littérature française. Ce roman épistolaire est tout à fait extraordinaire, exceptionnel. Oui, je ne taris pas d’éloge pour ce roman et son auteur. Mais la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée par Laclos. Les intrigues s’enchevêtrent, sans être incompréhensibles. Les relations entre les personnages sont passionnantes. Je dois dire que je suis très contente d’étudier ce roman, j’en apprends tellement de choses ! Et puis, je dois aussi avouer que j’ai un faible pour Valmont, libertin par excellence.

Ce petit faible a été accentué par le visionnage de l’adaptation de Frears.  John Malkovich joue parfaitement Valmont. Glenn Close est tout simplement parfaite en Merteuil, ainsi que tous les autres  acteurs. Bien que dans le film, les relations entre Merteuil et Valmont soient clairement dîtes, et ne restent donc pas ambigües comme dans le livre, l’adaptation reste assez fidèle au roman.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S

La lettre 81, le roman dans le roman, ou l'histoire d'une libertine. Elle est juste génialissime cette Mertueil!
Oui au bac ça risque d'être pénible si vous tmbez sur Pascal ou Becket... Quoi que je pense que les "Pensées" soient le pire...
Quand est-ce le bac d'ailleurs ?


Répondre
P


Je préférerai encore Beckett à Pascal !


Ce matin j'ai passé l'oral d'allemand LV3


Jeudi 17 : Philo&Litté ; Vendredi 18 : Hist-Géo ; Lundi 21 : Anglais LV1 ; Mardi 22 : Néerlandais LV2 ; Lundi 28 : Anglais de spécialité.



S

UNe de mes oeuvres préférée (et ça n'est pas peu dire!) Je l'ai lu deux fois, dont l'une en deux nuits... Il est rare que je me passionne autant à la lecture d'un livre. La langue des libertins est
tellement recherchée, les stratégies d'écriture et l'euphémisme tellement maîtrisé, qu'on ne peut être insensible au charme de ce roman.
En ce qui concerne le film, j'ai été particulièrement déçue par la scène des "ce n'est pas ma faute", issue de la lettre 141, une des mes préférées, que j'imaginais énoncée sur un autre ton,
l'anaphore heurtant comme un coup de poignard. Toutefois, le film est bon, très bon, et Valmont machiavélique à souhait. Mais l'on sent trop que Merteuil l'aime... Or j'appréciais, dans l'ouvrage,
cette ambiguïté qui m'a permis de croire que Mertueil avait jusqu'au bout la maîtrise (un tantinet "girl power" je le confesse...)


Répondre
P


J'adore ce roman aussi ! Je voulais à tout prix tomber sur cette oeuvre à l'épreuve de Littérature, mais je ne me fais pas d'illusion, elle est déjà tombée deux années de suite.


Pour le film, je suis d'accord avec toi. Moi aussi j'aimais bien l'ambiguité entre Merteuil&Valmont, et dans le film on ressent clairement les sentiments...sûrement un parti pris du
réalisateur.


La lettre 141 est juste géniale ! J'avoue aimer aussi la lettre où Valmont écrit sur le dos d'une femme. Quant à la lettre 81 , elle est surement l'une de mes préférées.



C

Ah! Les Liaisons dangereuses.. Mmmh, un délice de lecture :)


Répondre
P

Parfaitement ;)


D

J'ai bien aimé ce livre. Mais je sais pas. je l'ai trouvé trés compliqué et trés complexe. C'est pour ça que j'ai adoré. Et puis de voir le comportement des gens grace à leur caractère. C'est un
livre pour le moins passionnant !


Répondre
P


Oui, la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée et c'est très intéressant d'étudier leur comportement.



K

Ouh quel livre! je l'ai lu deux fois, et même pas pour les études...


Répondre
P

Un livre admirable ! Ma relecture pour les cours ne m'a pas dérangée ^^