Bérénice de Racine

Publié le par paradoxale




Une soudaine envie de théâtre m’a fait lire Bérénice. Et oui, encore et toujours une histoire d’amour ! J’ai été touchée par cet amour impossible, entre un empereur Romain et une reine de Judée. La loi Romaine interdit Titus d’épouser Bérénice, car elle n’est pas romaine, mais ils s’aiment plus que tout. Au-delà de l’histoire, c’est l’écriture de Racine qui m’a enchantée. En lisant Racine, on peut vraiment se rendre compte de la beauté de la langue française. Les vers sont tous aussi beaux les uns que les autres. Cette tragédie traduit une simplicité recherchée par le dramaturge du XVIIe siècle. La pièce se lit vite, tout y est au plus simple. La fin est soudaine, triste. En bref, c’était un bonheur de lire du Racine, et je ne compte pas m’arrêter là. J’ai très envie de lire Phèdre, et Iphigénie m’attend.

Commenter cet article

corelie 03/04/2010 22:48


J'ai lu Phèdre au collège, mais à l'époque c'était plus une torture qu'autre chose... je détestais lire ! Il faudrait que je retente l'expérience un jour, pk pas avec Bérénice ? J'adooore les
histoires d'amour :D


paradoxale 04/04/2010 12:13



J'ai lu des extraits de Phèdre, et j'ai très envie de le lire ! Je ne lis pas beaucoup de théâtre, mais j'aime particulièrement la plume de Racine. J'adore aussi les histoires d'amour =)



keisha 19/06/2009 15:18

Ah la beauté et le rythme des alexandrins... Sans y être obligée, une fois adulte, j'ai relu ces pièces, que c'est beau...

paradoxale 19/06/2009 18:24


Oui tu as raison, les vers sont magnifiques