Mansfield Park de Jane Austen

Publié le par paradoxale


Mansfield Park est le 6e grand roman de Jane Austen que j’ai lu. (Sans compter Lady Susan). Comme d’habitude, c’est avec plaisir que je me suis laissée portée par sa plume qui m’est très agréable. Néanmoins, contrairement aux autres romans, je ne suis pas tellement attachée à l’héroïne. Je ne saurai dire pourquoi j’ai mis plus de temps à l’apprécier. Et puis, bizarrement, je n’ai pas retrouvé l’ambiance des autres livres. Je n’ai pas retrouvé la passion qui émanait des autres personnages, tels Elizabeth Bennet ou Marianne Dashwood. Certes, l’amour de Fanny pour son cousin était touchant, mais, je n’ai pas ressenti la force de ses sentiments pour lui, tels que les décrivait Jane Austen dans Persuasion ou Orgueil&préjugés. J’ai été quelque peu déçue de ne pas trouver plus de bals, et une société plus diversifiée. A part les Grant, les Crawford et les Rushworth, il y avait peu de personnages, comparé à Raison&Sentiments par exemple. Enfin, je n’ai pas trouvé que des défauts : j’ai apprécié l’épisode du théâtre, très significatif sur le siècle de Jane Austen, et le retour de Fanny chez ses parents. J’ai aimé également l’ironie utilisée pour décrire Mme Norris, qui me faisait souvent sourire. Je dois dire que j’ai plus apprécié la lecture pour l’écriture de Jane Austen que pour l’histoire en elle-même. J’ai trouvé la fin trop précipitée, pas assez développée. J’aurai aimé avoir une conversation entre Edmond et Fanny, où ils s’avouent leur amour. A la place, le lecteur a droit à une sorte d’épilogue.  J’ai également remarqué que Jane Austen utilisait parfois le pronom «  je ». Je ne me souviens plus si elle utilisait ce pronom dans Orgueil&Préjugés, Raison&Sentiments, Emma et Persuasion, mais je sais qu’elle l’utilisait dans Northanger Abbey. Néanmoins, son utilisation m’a quelque peu surprise. Le pronom était rare, comme si il échappait d’elle-même. Bref, c’était juste une petite remarque.

Certaines scènes m’ont vraiment plu, et pour une fois je n’ai pas préféré l’ « amoureux » de l’héroïne, mais son frère. Et oui, William m’a vraiment plu, un vrai gentleman. 

Enfin, ce n’est pas le roman que j’ai préféré, mais il vaut la peine d’être lu.

 

Publié dans Littérature anglaise

Commenter cet article

keisha 18/06/2009 09:41

Tu as raison, c'est un roman à lire, hélas jane Austen n'en a pas assez écrit!
Même si Fanny n'est pas très attractive comme héroïne...Les autres personnages rattrapent cela.

Celsmoon 14/06/2009 10:17

Pour le moment Orgueil et préjugés, et Raisons et Sentiments, il y a longtemps... On a découvert une série super chouette qui s'appelle Lost in Austen. tu connais ?

paradoxale 14/06/2009 10:21


Oui jai déjà entendu parler de Lost in Austen, et j'ai regardé le début du premier épisode, mais c'est tout... Ca avait l'air super, peut-être que j'en regarderai plus une prochaine fois ^^


Celsmoon 14/06/2009 10:09

Coucou, fais-tu le challenge Austen 2009 ? Pas encore lu celui-ci :)

paradoxale 14/06/2009 10:14


Non je ne fais pas le challenge Austen 2009 , mais ça a l'air sympa
Tu as lu quels romans de Jane Austen?