Georgiana Duchesse de Devonshire par Amanda Foreman

Publié le par paradoxale


J’aime beaucoup l’Histoire, et après avoir lu la biographie de Marie-Antoinette, lecture que j’ai beaucoup appréciée, j’ai décidé de lire la biographie de Georgiana. Je n’avais jamais entendu parler d’elle avant la sortie du film La duchesse, où Georgiana était jouée par Keira Knightley. A défaut de voir le film, qui ne passait pas au cinéma par chez moi, j’ai acheté la biographie dont s’était inspiré le film. Lorsque je lisais la biographie de Marie Antoinette, je savais plus ou moins comment s’était déroulée sa vie, tout du moins les plus grands événements. Ici, je ne savais rien de Georgiana, j’étais donc totalement en terre inconnue. D’ailleurs, j’ai retrouvé parfois la chère Marie-Antoinette, puisque celle-ci était amie avec Georgiana. J’ai trouvé cette biographie très intéressante, puisque Georgiana a vécut au XVIIIe siècle, et que j’aime beaucoup cette période. D’ailleurs, son histoire parait parfois similaire à celle de Marie-Antoinette. Elles influençaient toutes les deux la mode dans leur pays respectif, et avait une part dans la vie politique. Néanmoins, Georgiana avait, je trouve, une part beaucoup plus importante dans la vie politique de son pays. Elle menait des campagnes électorales, prouvant que les femmes avaient une place dans la vie politique. Elle conseillait même les hommes, qui l’écoutaient et la prenaient au sérieux. Mais, encore une fois, on peut la rapprocher à la Reine de France, par leur passion du jeu et les dettes qu’elles contractaient. Tout au long de sa vie, Georgiana aura cumulé des dettes impressionnantes, qu’elle n’aura jamais complètement remboursées. Elle était aussi une femme assez paradoxale, qui sera admirée mais qui n’aura pas vraiment confiance en elle. Elle était passionnée dans ses relations, comme le montre son amitié avec Elizabeth Foster. Celle-ci était une de ses meilleures amies, et pourtant elle était également la maîtresse du Duc de Devonshire, mari de Georgiana. Ils auront d’ailleurs 2 enfants illégitimes. La vie politique en Angleterre était très bien expliquée, tout comme celle de la France, ce qui était très intéressant. On peut voir les répercussions qu’ont eues la Révolution puis l’instabilité politique en France en Angleterre. La politique prend une grande place dans cette biographie, tout comme elle était importante dans la vie de Georgiana. J’ai donc pu apprendre beaucoup de choses sur l’organisation de la politique en Angleterre. La biographie était complétée par des portraits des différentes personnes qui ont compté pour Georgiana, ce qui permet de mieux s’imaginer comment ils étaient. Je dois dire que je suis impressionnée par cette femme qui ne s’est pas contentée du rôle qu’on lui donnait, mais qui a fait ce qui lui plaisait. Elle a été admirée, jalousée, critiquée, trahie…mais elle est toujours revenue sur le devant de la scène politique.

 

« Jamais femme n’aura mieux incarné à notre époque l’accomplissement parfait de la beauté éblouissante, du génie extraordinaire et de la douceur de caractère. » Morning Chronicle, 31 mars 1806

 

« Pendant pas moins de trente-trois ans, nous avons vu la duchesse de Devonshire devenir le miroir et le modèle de la mode, et au milieu de tous ces hommages, elle évoluait avec une simplicité prouvant qu’elle n’avait pas conscience du charme qui attirait tout le monde à elle. » Morning Chronicle, 31 mars 1806

 

 

Commenter cet article

keisha 21/05/2009 08:23

Malgré sa couverture un peu "livre de filles", cela m'a l'air bien intéressant, j'ignorais que c'était une biographie! Et tu as raison, on connait peu l'histoire anglaise, alors les événements historiques nous surprennent, comme des rebondissements dans un vrai roman. Alors que pour marie Antoinette, rien à faire, on connait l'échec de la fuite à Varennes, et la fin...

paradoxale 21/05/2009 09:05


Sisi c'est une biographie ^^ D'ailleurs cette lecture a confirmé mon goût pour ce genre de livre. J'ai vraiment appris beaucoup de choses, sur l'histoire et la politique en Angleterre, la condition
des femmes etc... C'est une biographie très bien construite, avec des extraits d'articles de journaux à chaque début de chapitre, ce qui était d'autant plus intéressant.